Etablis entre rivières et monts recouverts de forêts, prairies et « boutiques », partagés entre agriculture et industrie, les habitants de ce côté des Ardennes sont-ils toujours ceux que décrit Abel Hugo dans « La France Pittoresque » (1835)


©2008 Ecriretvoir - Jean des Ardennnes.